Critique de film "Pour une femme" en salle le 3 juillet 2013

Publié le par nessa

Avec Mélanie Thierry! j'adore, complètement bouleversée par le dernier film de Diane Kurys et maintenant fan.

Le synopsis:

A la mort de sa mère, Anne fait une découverte qui la bouleverse : 

une photo ancienne va semer le doute sur ses origines et lui faire découvrir l'existence d'un oncle mystérieux que ses parents ont accueilli après la guerre. En levant le voile sur un secret de famille, la jeune femme va comprendre que sa mère a connu un grand amour, aussi fulgurant qu'éphémère…

Dans cette comédie dramatique mêlée de passion et d'amour: 2 histoires et 2 époques  qui s'entremêlent:

- l'enquête au cours de laquelle, Anne découvre l'existence de Jean, un oncle mystérieux que tout le monde veut oublier...

- la période après guerre où l'on retrouve sa mère, Léna, éclatante de beauté qui a fait un mariage blanc toute jeune pour échapper aux camps de concentration

Peu à peu, Anne s’approche de la vérité...

Léna, sa mère, est une héroïne dans la lignée d'Anna Karenine de Dostoïevski; elle a épousé et  a appris à aimer Michel mais l'aime t-elle vraiment ? elle aime danser lui non, il aime la politique, elle l'aime quand il lui parle politique intensément...

Puis arrive Jean que l'on croyait mort, le frère de Michel, qui est-il? un espion, un traître russe?

Il essort le linge avec elle lorsqu'il la voit exténuée à la tâche mais toujours aussi belle au dessus des lourdes bassines à lessive, fumant de vapeur.

Il est galant et attentionné, quand il lui prend ses escarpins lors de leur fuite dans un escalier...

pour-une-femme-heroine.jpg

J'ai aimé cette histoire d'amour impossible, ce jeu de regards passionnés, ces plans rapprochés qui vous transportent dans l'histoire en 1947 au milieu des acteurs.

Cette reconstruction historique est tellement réussie!  j'ai l'impression de voir la vie de mes grands parents (le romantisme et la jeunesse en plus) avec tous ces petits détails tels ce transistor d'époque, ces énormes bassines en fer en lieu de machine à laver qui n'existent plus heureusement ouf! et cette cafetière" ballon" qui se vend toujours, elle.
.Cafetière Cona complète - 8 tasses (Size C) - Finition chrome    La cafetière Cona - Boule - Tulipe - Lampe à alcool
 
J'ai aussi appris l'existence et la signification de la "Route des Rats": anciens criminels nazis s'enfuyant sous protection de l'Eglise.
Mais pourquoi n'ai-je pas appris ce détail historique dans mes livres d'école? 
J'ai lu sur le Web que l'existence de la "Route des Rats" n'avait été prouvée qu'en 2006...
Lorsque Jean et Sacha empoisonnent le chien et mettent feu à la grange, on entend un "hi Hitler" suivi d'une détonation.
Dès lors, tout est clair, ni traître ni espion, Jean est un vengeur des criminels de Guerre qui ont échappé au jugement...
Dès lors, l'amour entre la belle héroïne et le vengeur dans l'ombre est encore plus beau!
Lorsqu'ils s'embrassent dans la cuisine furtivement et que la porte s'ouvre, on a peur pour eux, ce qu'il font est mal (adultère) mails leur amour est tellement beau et pur ...
J'ai aimé ces jeux de scène avec cette voiture puis cet autocar qui laissent au spectateur un doute sur le déroulement de l'histoire. 
J'ai aimé la musique tout au long du film qui intensifie les sentiments et les intrigues.
"Pour une femme" est aussi le nom du parfum offert par Michel à Anne, le seul geste romantique qu'il eut pour elle. Il l'aimait mais elle attendait plus...

j'ai recherché le parfum du film, mais celui que j'ai trouvé ne correspond que de nom:  "parfum pour une femme" de Caron Je le trouve tout de même sensuel et romantique...

"Pour une Femme " sera en salles le 3 juillet prochain, une comédie dramatique réunissant un casting impressionnant : Benoît Magimel, Mélanie Thierry, Nicolas Duvauchelle, Sylvie Testud, Julie Ferrier, Denis Podalydès, Clotilde Hesme et Clément Sibony.

J'ai aimé et pleuré, un film que j'ai eu la chance de voir en avant première et que j'ai hâte de revoir car pas mal de détails m'ont échappé; j'espère ne pas vous en avoir trop dit, vous gâchant le plaisir d'une première fois, première rencontre avec cette Anna Karénine d'après guerre, comme lorsqu'on vous raconte la fin d'un bon roman...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Cinéma

Partager cet article

Commenter cet article

Ava 05/06/2013 00:03

c'est trop sympa de voir un film en avant-première et de pouvoir partager ses premières impressions.

gwenaelle 20/05/2013 21:53

je note dans mes tablettes!

christelle 19/05/2013 15:56

tu as trop de la chance de l'avoir vu en avant-première je suis carrément jalouse! je note dans mon agenda pour le 3 juillet

Linda 16/05/2013 20:56

elle est trop belle! même si ce n'est qu'un film ces deux là vont bien ensemble!

michelle 15/05/2013 21:03

je ne connaissais pas moi non plus cette route des rats, merci pour cette belle critique